NAVEZ François Joseph

Un jeune homme pensif

Huile sur toile 44 x 56 cm
Signé en bas à droite

Peintre de sujets religieux et mythologiques, portraits et scènes de genre.

Navez fut un élève de Joseph François à Bruxelles. Il remporta le grand prix en peinture de Gand en 1812. Après quoi il partit à Paris où il étudia avec David, il restera là-bas jusqu’en 1816 quand il revient à Bruxelles accompagnant David dans son exile. Il s’installa dans cette ville devenant un des fondateurs de l’école Néoclassique belge.

Il fut nommé directeur directeur de l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles à son retour d’un séjour qu’il fit à Rome de 1817 à 1822. Ce fut un des principaux professeurs des grands maîtres belges du 19e Siècle. Il fut aussi membre correspondant de l’Institut de France. Nommé Chevalier de l’Ordre de Léopold en 1836 il fut promu officier en 1855 et commandeur en 1859. On se souvient de ses portraits, parce que, par leur profonde humanité et leur facture encore classique ils laissent présager la proche génération romantique dont beaucoup de représentants seront ses élèves: Stallaerts, Baron, Eugène Smits et bien d’autres. Ses tableaux d’histoire démontrent une forte association avec le neo-clacissisme français. Son influence sur l’école belge fut perpétuée par son fils, Portaels, et il enseigna aussi Charles Roux et Alfred Stevens. Son art influencé par David et Ingres combine la pureté et des couleurs éclatantes. Son travail est extensif, presque tous ses portraits sont des pièces maîtresses.

Camille Lemonnier disait « il est traditionaliste surtout grace à sa fidélité immuable aux anciens ». Elle dit aussi de l’artiste que « la bourgeoisie, les financiers et l’aristocratie recherchait ces magnifiques portraits ». Un autre contemporain de l’ariste L. Van Puyvelde disait que « le travail de Navez était caractérisé par deux vertus par dessus tout: une profonde sincérite et une profonde qualité de travail. »

Période:
Charleroi 1787 – Bruxelles 1869

Musées:
Musé du Louvre Paris

Littérature:
P&V Berko, "Dictionary of Belgian Painters born between 1750 & 1875", Brussels, pp. 488
E.Bénézit, "Dictionnaire des peintres sculpteurs dessinateurs et graveurs", Paris 1999, vol. 10, pp. 121