DEYROLLE Théophile Louis

CUPIDON

Huile sur toile: 102 x 72 cm
Signée en bas à droite

Peintre de portraits et scènes de genre.

Théophile Louis Deyrolle fut l’élève, à Paris, d’Alexandre Cabanel et de William Bougereau. Il se lia d’amitié avec un autre élève de Cabanel, Alfred Guillou, duquel il épousa la soeur Suzanne. Il s’installa à Concarneau, continuant à exploiter avec son épouse les parcs à huîtres créés par son beau-père Etienne Guillou, dit ‘le pilote’. A Concarneau, pris par son entreprise le matin, il peignait tous les après-midis. Il débuta à Paris, au Salon des Artistes Français, en 1876, avec « Après la pêche ».

Il y obtint une mention honorable en 1881, devint sociétaire en 1884, obtint une médaille de troisième classe en 1887, une de deuxième classe en 1889 et une médaille de bronze à Exposition Universelle de 1900.

En 2003 il fut représenté à l’exposition collective « Bretagne, pays des peintres » au Musée des Beaux-Arts à Vannes.

Période:
Paris 1844 - Concarneau 1923
Ecole Française

Musées:
Bourges - Concarneau - Dieppe - Lille - Morlaix - Rochefort - Toul

Littérature:
E. Bénézit, "Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs", Paris 1999, Vol. 4, p. 541.