ANTO-CARTE Antonio

MODELE DE GARE; PROJET POUR LE VITRAIL DE L’EXPOSITION INTERNATIONALE DE BRUXELLES EN 1935

Gouache et aquarelle sur carton: 45 x 125 cm

Peintre de sujets religieuses, portraits, scènes de genre, natures mortes, décors de théâtre et décors de ballet; peintre de gouaches, dessinateur, lithographe, aquarelliste et illustrateur. Tout à la fois expressioniste, symboliste et mystique. Antonio Anto-Carte fut élève de l’Académie de Mons et de Constant Montald, Emile Fabry et Jean Delville à l’Académie de Bruxelles. Il continua sa formation à Paris, partit en Italie pour y étudier la technique de la fresque et voyaga ensuite au Maroc.

Il se lia d’amitié avec Gustave Van De Woestyne et Valerius De Saedeleer et exposa avec eux sous le nom ‘Les Imagiers Belges’. Il fut un admirateur de Pierre Puvis de Chavannes et de Maurice Denis et beaucoup de ses oeuvres baignent dans une atmosphère symbolique. L’inspiration sociale constitue aussi une constante dans son oeuvre. Il fut, de 1933 à 1954, professeur à l’Académie de Bruxelles, succédant à Montald.

Il obtena la médaille d’or à l’Exposition Internationale de Barcelone en 1929.

Cette oeuvre a figuré à l’Exposition Internationale de 1935, à l’Exposition Rétrospective d’Anto-Carte à Mons au Musée des Beaux-Arts en 1995 et au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris en 1996. Elle représente les différents moyens de transport, la puissance, la vitesse. Les noms de pays ou de villes rappelllent diverses destinations et y figurent encore des éléments de paysage ou de culture: statues congolaises, une paysanne, un ouvrier métallurgiste, une haute tour, édifices orthodoxes et musulmans, personnages et chapiteaux antiques, buildings évoquant aussi d’autres pays. Des bateaux, des avions et des trains sont les signes du voyage, également personnifié par deux nageurs portant un flambeau et par une femme planant dans une lueur en forme d’avion et qui porte un cor.

Ces personnages aboutissent au groupe central que quitte Mercure au caducée.

Période:
Mons 1886 - Ixelles (Bruxelles) 1954
Ecole Belge

Musées:
Berne - Bruxelles - Charleroi - Ixelles (Bruxelles) - Liège - Louvain - Mexico - Mons - Orval - Paris

Littérature:
Catalogue "Anto-Carto; Rétrospective (1886-1954)"; Mons 1995 - Paris 1996, p. 135-137.
P. Piron, "Dictionnaire des Artistes plasticiens de Belgique", Vol. 1, Bruxelles 2003, p.193.
E. Bénézit, "Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs", Paris 1999, Vol. 3,
p. 303.