L’ESTACADE

Huile sur carton: 23 x 39 cm
Signé en bas droite

Peintre de scènes de genre, fleurs, paysages, marines, fermes, nus, figures et portraits.

Ludovic Baues eut sa formation à l’Académie de Liège. Il obtint une bourse et séjourna à Paris avant de voyager en Italie. A son retour, la ville de Liège lui donna un atelier et il fut nommé professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Liège (de 1889 à 1935). Il exposa aux Salons officiels. En 1886 il constitua avec Cambresier, d’Hondt, Maréchal et Mataive le Salon des Cinq à l’Emulation et fonda dans la foulée ce qui allait devenir le Cercle des Beaux-Arts de Liège.

Palette pleine d’ambiance et paisible. Les oeuvres de Baues sont empreintes de poésie et de sérénité.

En 1982, la galerie de la Ferme Hautregard près de Verviers a présenté une rétrospective de son œuvre.

Ce tableau est une étude préparatoire pour son huile sur toile « L’estacade » (81 x 124 cm, signée en bas à gauche).

Période:
Maastricht 1864 - Liège 1937
Ecole Belge

Musées:
Liège

Littérature:
P. & V. Berko, "Dictionnaire des peintres belges nés entre 1750 & 1875", Knokke 1981, p. 33-34.