MOLS Robert Charles

LE PORT DE PORTSMOUTH

Huile sur toile: 72 x 100,5 cm
Signée en bas à gauche

Peintre de marines, de paysages, d’architecture et de natures mortes; graveur.

Robert Mols fut le fils de Florent Mols. Il fut élève de l’Académie des Beaux-Arts de sa ville natale, il y obtint de nombreux prix dès l’age de treize ans. A dix-sept ans, il partit pour la France et travailla à l’Ile Adam avec Julien Dupré. Vers 1868, Mols travailla à Barbizon où il devint l’élève et l’ami de Jean François Millet. A ce moment-là, il peignit des paysages sombres. A partir de 1870, il s’adonna exclusivement à la peinture de marines, qu’il exécuta dans des tons plus clairs. Il travailla alors avec Antoine Vollon. Il visita l’Italie, l’Allemagne, la France, l’Angleterre, la Turquie et la Bulgarie.

Mols chercha son inspiration le long des côtes françaises où il séjourna tout au long de l’année, ainsi que dans les ports de Rotterdam et d’Anvers. Il fut délégué à Cherbourg, lors de l’arrivé du Tsar Nicolas II, afin de prendre des croquis des manœuvres de la flotte française. L’Artiste exposa fréquemment aux Salons à partir de 1873.
Mols fut aussi un remarquable peintre de panoramas. En 1894, il fit, en collaboration avec Piet Van Engelen, le Diorama du Congo qui connut un grand succès à l’exposition d’Anvers. Au cours de sa carrière, il reçut de nombreuses récompenses et décorations, entre autres la Croix de l’Ordre de Léopold en 1879. Il fut nommé Chevalier de la Légion d’Honneur en 1900.

Période:
Anvers 1848 - 1903
Ecole Belge

Musées:
Anvers - Auvers-sur-Oise - Bruxelles - Dunkerque - Hambourg - Prague - Sète - Tervueren

Littérature:
P. & V. Berko, "Dictionnaire des peintres belges nés entre 1750 et 1875", Knokke 1981, p. 476-477.
P. & V. Berko, "Seascapes of Belgian Painters born between 1750 & 1875", Knokke 1984, p. 107- 110.