VERDYEN Eugène

CICOGNES AU ZWIN, BELGIQUE

Aquarelle sur papier: 39 x 53,5 cm
Signé, dédicacé 'à S. Berardi' et daté '94' en bas à droite

Peintre de scènes de genre, nus, portraits et paysages.

Eugène Verdyen étudia à l’Académie de Bruxelles (1860-1864) et fut l’un des premiers élèves de Jean-François Portaels dans son atelier privé. Il voyagea en Italie, en Afrique du Nord en 1874 et en Turquie. Passionné par la réalité, Verdyen se rapprocha fort des artistes de la ‘Société libre des Beaux-Arts’, même s’il tint à son indépendance et ne se rallia jamais à l’un ou l’autre groupe. Il eut une palette aux couleurs riches. Il s’installa en 1860 à Saint-Josse-ten-Noode et y devint conseiller communal. Il fut professeur à l’Académie de Bruxelles de 1891 à 1903. Il participa à l’illustration du livre de Lemonnier, « La Belgique », publié en 1888.

Verdyen est considéré comme l’un des précurseurs de l’impressionnisme en Belgique.

Période:
Liège 1836 - Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles) 1903
Ecole Belge

Musées:
Bruxelles - Liège

Littérature:
P. & V. Berko, "Dictionnaire des peintres belges nés entre 1750 & 1875", Knokke 1981, p. 741-742.