HAAG Carl

LA FRIANDISE

Huile sur panneau: 27 x 21,5 cm
Signé en bas à gauche

Peintre de figures typiques, portraits, paysages (animés) et architectures; aquarelliste, peintre à la gouache, miniaturiste et dessinateur. Orientaliste.

Carl Haag fut l’élève d’Albert Reindel à l’Académie de Nuremberg et de Peter von Cornelius et Wilhelm von Kaulbach à Munich. Il voyagea en Belgique, en France, en Italie, en Syrie et en Égypte partageant un studio au Caire avec Frederick Goodall. Puis il se fixa en Angleterre, travaillant à la fois à Londres et dans son atelier à Oberwesel sur le Rhin. Il fut membre de la Society of Painters in Watercolors et de la Royal Society of British Artists. Il fut peintre de la cour du duc de Saxe-Cobourg et Gotha. En 1859, il séjourna à Jérusalem où il eut le privilège, à la demande de la reine d’Angleterre, d’être admis à l’intérieur de la mosquée d’Omar, pour peindre le Saint Rocher, placé sous le dôme, où aucun peintre n’avait jamais pu poser son chevalet. travail. En 1878, il fut nommé Chevalier de la Légion d’Honneur.
Il délaissa peu à peu la peinture à l’huile pour se consacrer exclusivement à l’aquarelle, élaborant alors sa propre technique: appliquation de couleurs pures en superposition de lavis, pointillés de la pointe du pinceau, puis grattage de l’excès de couleur pour obtenir les tonalités claires.
Haag peignit des tableaux orientalistes, des paysages avec des figures, d’après des sites du Tyrol et de l’Italie. On lui doit également des motifs d’architecture et des têtes de femmes.
Haag exposa à Londres, à Vienne, où il reçoit une médaille en 1873 et également à Paris à l’Exposition Universelle de 1878.

Période:
Erlangen 1820 - Oberwesel (Rhin) 1915
Ecole Allemande

Musées:
Bristol - Londres

Littérature:
E. Bénézit, "Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs", Paris 1999, Vol. 6, p. 634.
U. Thieme & F. Becker, "Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler; von der Antike bis zur Gegenwart", Leipzig 1978, Vol. 15, p. 382-383.